Formateurs

Qui peut faire la formation ?

a) Actions de conversion (Art. L6313-6 du Code du Travail)
La formation complète s’adresse aux personnes qui souhaitent se convertir au métier de praticien bien-être, en intégrant dans leur pratique professionnelle la capacité à accompagner leurs clients vers la compréhension de leur façon de vivre corporellement le stress.

b) Actions d’adaptation et de développement des compétences (Art. L6313-3 du Code du Travail)
La formation par suivi de modules indépendants s’adresse aux personnes qui, dans leur pratique professionnelle, sont amenées à utiliser des techniques de massage bien-être ou le toucher, dans un but de détente ou de manifestation d’une présence réconfortante.

Notamment : les esthéticiennes, infirmières, aides-soignantes, psychomotriciens, kinésiologues, éducateurs spécialisés, médecins, psychothérapeutes d’approche psycho-corporelle,ostéopathes.

Objectifs généraux des actions de formation

Permettre aux stagiaires l’apprentissage et l’intégration de repères théoriques et pratiques concernant différents massages de détente et techniques de relaxation.

Inscrire la pratique de ces techniques dans la théorie générale des méthodes de relaxation.

Permettre aux stagiaires d’aborder la relation entre masseur professionnel et client dans un positionnement réfléchi et travaillé, fondé sur une écoute approfondie des besoins de chacun.

Pour s’installer professionnellement, un Praticien en massage bien-être doit contracter une assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

De plus en plus de compagnies d’assurance proposent d’assurer les praticiens en massage bien-être et leur demandent pour cela de justifier de leur formation professionnelle.

Conditions d’admission à la formation professionnelle au métier de praticien en massage Bien-Être

Après étude du dossier d’inscription et de la lettre de présentation du projet professionnel et des motivations, et suite à un entretien d’admission (éventuellement téléphonique si la distance le nécessite) permettant de vérifier que le projet des futurs stagiaires est bien en adéquation avec les cursus proposés et les pré-requis exigés.

Afin de suivre au mieux l’action de formation, le stagiaire est informé que les points suivants sont requis :

  • être majeur,
  • être capable de comprendre, de s’exprimer, de structurer ses interventions orales et ses écrits et de les argumenter (minimum requis : niveau V (BEP-CAP)
  • avoir une formation ou une expérience professionnelle dans le domaine du massage bien-être, de la relaxation, de la relation d’aide ou de soin (lorsque l’action de formation correspond à l’article L6313-3) ;
  • OU se reconvertir dans ce domaine avec une forte motivation à exercer le métier de praticien  en massage bien-être(lorsque l’action de formation correspond à l’article L6313-6),
  • être motivé et exprimer un intérêt majeur pour la formation et la profession,
  • être capable d’être acteur de sa propre formation, notamment en se documentant par ailleurs, en sachant s’approprier et ré-interpréter les acquis de la formation, en massant entre les sessions de formation, en s’informant sur les démarches permettant l’installation professionnelle,
  • être disposé à entrer dans une dynamique d’évolution personnelle, de compréhension de soi et de son propre mode «d’être en relation»
  • savoir faire preuve d’attention à autrui et de respect ; de maîtrise de soi, de rigueur et d’assiduité,
  • savoir faire preuve de capacité d’adaptation, d’esprit d’ouverture, de tolérance, ainsi que de discernement,
  • présenter des capacités d’attention, d’écoute, de dialogue et de travail en groupe.

Méthode pédagogique

Centrée sur l’expérience, le vécu et le ressenti des participants, la formation est essentiellement pratique et interactive : le temps de formation est organisé autour d’alternances, entre démonstrations, exercices, pratique en binôme, corrections, phases d’entraînement, échanges et réflexions autour de ce que chacun a pu vivre et expérimenter.

Avant d’aborder l’apprentissage du massage, nos préalables, jeux, exercices ludiques sont proposés dans le but de mettre en confiance chaque participant, de gommer plus facilement certaines inhibitions, de s’intégrer au travail de groupe avec un maximum d’authenticité.

Par choix pédagogique, les temps théoriques sont imbriqués dans les temps de pratique. Ils intègrent des notions d’anatomie, de psychologie pratique, de relations d’aide .

Évaluation

Validation des acquis de la formation

  • Pour chaque module, un test des connaissances théoriques, et une évaluation par le formateur de pratique des techniques de massage ou de relaxation abordées.
  • Chaque module donne lieu à une attestation de suivi de formation, précisant les objectifs pédagogiques, les dates, le volume horaire et la validation des acquis de la formation.
  • un bilan individuel pratique à mi-formation avec le formateur
  • une évaluation finale des compétences techniques et relationnelles du stagiaire, organisée à réception du dossier complet de chaque participant et comprenant le rendu d’un mémoire.
  • une mise en situation concrète sur une personne choisie par le stagiaire et un entretien devant un jury composé d’au moins 3 personnes (la directrice de l’école, un formateur et un praticien agréé).
  • une évaluation continue à travers des temps d’échange entre les stagiaires et les formateurs.

Le Mémoire

  • Le mémoire permet au stagiaire de faire le point sur son cursus de formation, de formaliser l’expérience acquise et de mettre en mots ses projets.
  • Une fiche méthodologique facilite ce travail de synthèse.
  • Rendu en 3 exemplaires, le mémoire est lu par les formateurs impliqués dans le parcours de formation du stagiaire. Il fera l’objet d’un temps d’échange lors de l’évaluation finale.

Diplôme au métier de Praticien en Massage Bien-Être

a) Pré-requis d’aptitude de connaissances d’anatomie –physiologie validé ou certification du stage obligatoire

b) La validation de tous les autres modules indispensables à la formation (306 heures) donne lieu à un diplôme de formation complète au métier de Praticien en massage  bien-être.

Dès cette étape, le stagiaire peut être Praticien agréé par la FFMBE ou FFMTR

FFMBE et FFMTR sont deux fédérations nationales travaillant aujourd’hui à l’organisation et la future réglementation du métier de masseur de relaxation.

Elles assurent la pratique des praticiens qui le souhaitent et qui respectent son code déontologique pour consolider l’installation et participer à la construction de la  profession et de son éthique.

Share This